Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 février 2009 5 06 /02 /février /2009 00:01
Je vais vous raconter une histoire tout à fait insignifiante: celle de ma rencontre improbable avec Salix irrorata... (oui, je sais, c'est un drôle de nom!!)
Je me suis retrouvé, il y a quelque temps, dans une zone industrielle aussi lugubre qu'abandonnée, délaissée même par l'investisseur le plus téméraire qu'il soit, en banlieue parisienne. Après un rendez-vous, en quittant le parking de mon hôte, j'ai vu un amas de branchages blancs qui, de loin, aurait pu être du Rubus cockburnianus, une sorte de grande ronce très érigée au bois de couleur étonnamment blanche. En m'approchant, j'ai dû me rendre à l'évidence que je me trompais & qu'il s'agissait là d'une toute autre plante.
Les feuilles mortes délicatement déposées sur le sol par leur propriétaire & la forme caractéristique des bourgeons autant que des jeunes pousses m'ont fait rapidement penser à un Saule oui, mais lequel?!...

J'ai fait une photo et, à tout hasard, l'ai envoyée à mon copain Laurent Ballot (jardinier à l'Ecole de Botanique du Jardin des Plantes à Paris) Quelle ne fut pas ma surprise de le voir me répondre si rapidement à ma question: "C'est quoi cet OVNI?!!" C'était notre Salix irrorata!...
On connaît bien les arbustes à écorces sympa, encore plus depuis qu'on s'est fait offrir le livre de Cédric Pollet* pour Noël, type Cornus alba "Sibirica", Prunus serrula, Arbutus xalapensis,
Acer griseum ou autre Betula utilis mais, il était où celui-là quand on s'intéressait aux écorces? Bien planqué, je crois!...
Quoi qu'il en soit, je suis très heureux de l'avoir découvert & vais certainement l'intégrer dans mes prochaines plantations. A ma connaissance je ne l'ai encore jamais vu en pépinière (ou jardineries) - ne me demandez pas pourquoi, je n'en ai aucune espèce d'idée! - j'ai juste beaucoup d'espoir de pouvoir multiplier ce rare Saule, comme tous les représentants de son espèce, par simple bouture fichée dans l'eau...

Bon, je n'ai pas besoin de vous décrire l'arbuste, la photo ci-dessous le fera bien mieux que ces quelques mots & un petit tour sur le Net complètera ces infos. Ce qu'elle ne vous montre pas c'est qu'il porte des feuilles, typiquement de Saule, à savoir plutôt vertes & plutôt allongées (!) et ce, de mars à novembre si tout va bien...
Les couleurs uniques (rouge d'abord, puis blanche ensuite) de ses branchages, ne s'obtiennent que sur les jeunes tiges, avant que celles-ci ne lignifient (= faire du bois) Aussi vous faudra-t-il tailler l'arbuste sévèrement tous les deux ans, en début de printemps. De cette façon, vous obtiendrez un sujet aussi
structuré que décoratif.
Côté entretien, pas besoin de se faire des cheveux blancs: il ne requiert qu'un sol lourd & frais et, si possible, des arrosages réguliers en été
ainsi qu'une taille légère en fin d'année (n'oublions pas que les Saules aiment l'eau & poussent bien volontiers en bord de berges, même si celui-ci semble pouvoir s'en passer) C'est tout. Alors plus d'excuse pour ne pas le voir dans nos jardins!...

Pour revenir à mon introduction & en guise de conclusion: même dans un lieu dénué de toute humanité on peut trouver un végétal aussi original que "jamais vu auparavant"!...
Photo ci-dessous: détail des branches de Salix irrorata dans l'improbable
parterre d'une triste zone industrielle en région parisienne...
*en lien ci-contre

Salix irrorata Silvere Doumayrou

Partager cet article

Repost 0
Published by Silvère Doumayrou - dans Végétaux
commenter cet article

commentaires

Lauriane 08/02/2009 13:41

C'est très joli ces branches blanches et rouges !...

Présentation

  • : La Pépinière 2
  • La Pépinière 2
  • : Après le Blog 'La Pépinière', Silvère Doumayrou vous propose un deuxième site pour parler de végétal, du jardinage & de paysagisme. Photos 'avant-après', conseils, réalisations, découvertes: tout pour réussir son aménagement 'paysager'...
  • Contact

Rechercher Une Plante/un Sujet

Catégories D'articles