Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 décembre 2009 2 08 /12 /décembre /2009 00:01
Comme quoi, même sur un espace très réduit (6 mètres par 1) on peut toujours faire quelque chose de bien! Ici, une plantation 'Méditérannéene' au 10ème étage, sur une terrasse non moins parisienne, dans le 11ème...
Du moment que l'on peut créer, il n'y a pas de petits projets!





Vous avez un petit balcon que vous voulez voir changer? Écrivez-nous à l'adresse suivante:
contactpepiniere@yahoo.fr
Repost 0
Published by Silvère Doumayrou - dans Paysagisme
commenter cet article
1 décembre 2009 2 01 /12 /décembre /2009 00:01
Ah, quel bonheur de découvrir que parfois la Nature nous fait des clins d'oeil! Je n'irai pas jusqu'à dire qu'elle nous 'copie', puisque c'est nous qui passons notre temps à la copier!! Mais, dans ce cas précis, on peut se poser quelques questions...

Derechef, mettons les pieds dans le plat en nous interrogeant sur l'étrange ressemblance qu'il y a entre cette photo & certains de nos attributs ou autres accessoires destinés aux plaisirs charnels.
Il faut reconnaître que la Nature sait nous surprendre parfois (même souvent!) en mettant sur notre chemin de bien drôles de 'manifestations' qui en déconcerteraient plus d'un!
Je ne suis pas allé très loin pour prendre cette photo, non, je me suis juste arrêté dans les Jardins de  l'École du Breuil, au coeur du Bois de Vincennes, tout près de Paris.

Là, au pied d'un très beau Cyprès chauve (Taxodium distichum), j'ai vu surgir de terre de magnifiques racines aériennes que l'on appelle pneumatophores. Celles-ci permettent au végétal de "respirer"
& de mieux s'ancrer dans le sol: l'idéal pour améliorer son quotidien! Sauf que, il faut le reconnaître, cette racine à une forme bien particulière!!
Même la couleur du 'bourrelet cicatriciel' (dans la partie supérieure de la racine) ne peut nous faire penser qu'à une chose qui nous est bien familière! Si à cela vous ajoutez une petite fiente de mésange juste au bon endroit... Eh bien le tour est joué, disons-le franchement: cachez ce sexe que je ne saurai voir!

Alors pourquoi cet article? Pour parler du 'Cyprès chauve', certes, un conifère originaire de Louisiane qui peut dépasser les 50 mètres de hauteur pour 2 mètres de diamètre ou pour rappeler que ses racines aériennes peuvent atteindre le mètre 70 de hauteur. Mais c'est aussi & surtout une raison de plus pour antropomorphiser le végétal & vous rappeler que la Nature est source de surprises autant que de découvertes ou d'apprentissage.

Malgré mon expérience, je dois reconnaître que les végétaux prennent parfois des formes qui me laissent pantois... Pour mon plus grand bonheur!!
Alors je n'aurai qu'un conseil: baladez-vous, penchez-vous davantage sur le monde végétal, celui-ci à de la réserve en matière de surprises. Prenez le temps d'observer, de chercher à comprendre & surtout de prendre plaisir à le contempler!

Photo ci-dessous:
une bien drôle de racine aérienne de Taxodium distichum dans les jardins de l'Ecole du Breuil à Vincennes, prise par une belle journée de la fin du mois d'octobre...

Pneumatophore Cyprès chauve Silvère Doumayrou

Repost 0
Published by Silvère Doumayrou - dans Curiosités
commenter cet article
24 novembre 2009 2 24 /11 /novembre /2009 00:01
Au Nord de Paris, à Montmorency, ce petit jardin en pente douce bordé de délicieux Thuyas avait besoin d'un léger rafraîchissement. Un peu de bois & quelques mouvements de terre ont gentiment transformé l'endroit. Le jardin endormis est devenu un vrai lieu de vie....










Vous rêvez de transformer votre jardin "à papa" en un lieu de plaisir? Contactez-nous à l'adresse suivante: contactpepiniere@yahoo.fr
Repost 0
Published by Silvère Doumayrou - dans Paysagisme
commenter cet article
17 novembre 2009 2 17 /11 /novembre /2009 00:01
Oh my God! Je risque de vous faire penser que j'en rajoute des tonnes, mais c'est véritablement ce que je me suis dit quand j'ai vu cette Alchémille!!

De retour de vacances (bien trop courtes évidemment) & avant de reprendre le boulot plus sérieusement, je me suis accordé une petite balade au Parc Floral de Vincennes (tout près de Paris) Après quelques émotions 'végétallistiques' comme Sedum spectabile en fleurs ou Mimosa pudica 'en pleur', mon regard à croisé celui d'Alchémille mollis: une vraie surprise!

Imaginez un petit sentier à peine stabilisé, des vivaces plein les pieds (& parfois jusqu'au nez!) où une incroyable compétition semble se jouer...
Plus près du sol, une plante toute modeste se développe & s'exprime en exposant ses délicates feuilles finement ciselées aux rayonnements d'un soleil adouci par un
feuillage épais: c'est Alchemille mollis, une petite vivace qui se développe idéalement à mi-ombre dans un sol humifère (= riche, léger & correctement amendé)

On pourrait la comparer à un mini Lotus par la forme de ses feuilles, bien sûr, mais aussi car   elle a la même faculté à repousser les gouttelettes d'eau à leur surface comme sur les plumes du canard (voir photo)
Mais Alchémille mollis est certainement plus connue pour sa délicate floraison que pour son léger feuillage... En effet, de mai à juillet (selon les régions), celle-ci déploie de légères & évanescentes inflorescences à mi-chemin entre le jaune & le vert (ce qui n'est pas pour me déplaire!) Cette manifestation donne un peu de 'hauteur' à la plante qui pousse plus à l'horizontale qu'à la verticale.

Néanmoins et ce sera mon dernier mot Jean-Pierre, je suis davantage touché par son feuillage que par le reste. Certes et à mon grand regret, celle-ci disparaît en début d'hiver... C'est juste pour nous procurer plus de plaisir encore quand on la voit renaître en début de printemps & ses feuilles se développer au fil du temps.

Sachez seulement qu'Alchémille mollis est 'stolonifère', c'est à dire qu'elle a tendance à se développer en 'rejetant' généreusement pour couvrir rapidement l'espace qui lui sera dédié. Si vous souhaitez l'installer durablement veillez à planter au moins 5 pieds espacés de 10cm environ afin de garantir une couverture idéale. Après quelques généreux arrosages vous aurez tout le loisir de contempler sa croissance & constater sa progression...

Photo ci-dessous: une bien mignonne Alchémille mollis immortalisée au Parc Floral de Vincennes en fin d'été...

Alchemille mollis Silvère Doumayrou
Repost 0
Published by Silvère Doumayrou - dans Végétaux
commenter cet article
10 novembre 2009 2 10 /11 /novembre /2009 00:01
Quelques mètres carrés d'une pelouse naturelle installés en pleine nuit devant la boutique de Caroline & le tour est joué: 4 jours de bonheur, la campagne à Paris au coeur du 11ème!
L'affluence record à la boutique & le piétinement du gazon auront fini par avoir raison de notre installation...






Vous souhaitez créer un évènement pour vos bureaux ou votre boutique? Ecrivez-nous à:
contactpepiniere@yahoo.fr
Repost 0
Published by Silvère Doumayrou - dans Paysagisme
commenter cet article
3 novembre 2009 2 03 /11 /novembre /2009 00:01
J'ai vu beaucoup de choses plus étranges les unes que les autres dans ma vie, mais cette photo me laisserait bien perplexe si je n'y étais pas complètement étranger...
Vous avez trouvé de quoi il s'agit? Pour vous aider, je vous invite à consulter la liste de propositions ci-dessous avant de publier votre commentaire.

Alors, que suis-je?! A vous de trouver...

- Les Marais salants d'Hyères-les Palmiers vus d'hélicoptère?
- Une moisissure à la surface d'un fromage abandonné dans mon frigo?
- Des traces de pétrole sous l'eau & sur le sable près de Bagdad?
- La mangrove Indonésienne après déforestation & vue d'avion?
- Le développement incontrôlé d'algues noires dans un bassin parisien?
- Les synapses du cerveau humain grossis 200 000 fois?
- Le détail structural d'un 'textile intelligent' réalisé par un couturier Français très connu?
- Vu de près, de l'eau recouvrant le sol craquelé d'un oued Marocain en début d'année?
- Le premier cliché d'Hubble qui prouve qu'il y a de l'eau & de la glace sur Mars?
- Une photo satellite montrant le dépérissement du récif corallien en Nouvelle Zélande?
- Une expérience de Jamy Gourmaud prouvant que le sel & l'argile ne se mélangent pas?
- Un cliché d'une truffe en coupe, passée au microscope à balayage?
- La reconstitution des 'neiges éternelles' de l'Himalaya par ordinateur?
- La chimie (= électrolyse) d'une pile au Lithium en fonctionnement au microscope?
- Une étape de la reconstruction d'un tissu cellulaire en laboratoire?
- De curieuses marques du développement d'un champignon au revers d'une feuille au néon?
- Un début d'apparition 'd'algues tueuses' dans un parc à huîtres, près d'Arcachon?
- Le détail d'un tableau d'un artiste naturaliste américain à Chaumont, en juin dernier?

Si vous avez une idée: postez un commentaire!
Le premier qui aura eu la bonne réponse sera cité dans cet article après que tout le monde ait eu le temps de proposer son idée...
Attention, celle-ci étant surprenante, ne vous laissez pas piéger: analysez bien la photo ci-dessous!! J'ai moi-même été très surpris!
Au fait, la "vraie" réponse figure parmi les propositions ci-dessus...
Bonne chance!

Algues noires dans bassin Silvère Doumayrou
Merci infiniment à tous ceux qui ont participé à ce Que suis-je! Apparemment la photo vous a posé problème puisqu'il n'y a que 2 bonnes réponses!! Eh oui, je suis sûr qu'il y en a plein qui vont penser: "j'ai failli le dire, j'en étais sûr, j'hésitais"... Bref, tout ça pour dire qu'il s'agit bien du développement d'algues noires au fond d'un bassin parisien, plus précisément aux Serres d'Auteuil. Aussi je dois féliciter Marie & Lauriane, les seules à avoir trouvé la bonne réponse!
Merci encore à tous pour vos commentaires!
Silvère
Repost 0
Published by Silvère Doumayrou - dans Curiosités
commenter cet article
27 octobre 2009 2 27 /10 /octobre /2009 00:01
Plein sud, un toit-terrasse de 85m² à Montmartre, quelques belles journées de travail, des matériaux de qualité & un peu d'huile de coude ont fait de cet espace 'abandonné' une  terrasse qui sent bon la Méditerranée...













Vous souhaitez réaliser une terrasse 'Méditerranéenne' à Paris ou ailleurs? Ecrivez-nous à:
contactpepiniere@yahoo.fr
Repost 0
Published by Silvère Doumayrou - dans Paysagisme
commenter cet article
20 octobre 2009 2 20 /10 /octobre /2009 00:01
Et il n'y pas que les Géraniums qui sont pénibles, il y a aussi les Pétunias, les Impatiences, les Pensées & j'en passe! D'où vient cette idée de faire des jardinières que l'on colle à nos fenêtres comme des trophées?!
Y'en a marre de voir toujours la même chose, de chercher à tout prix du fleuri ou d'avoir du vert sur sa fenêtre!

En blanc, en vert ou en orange, les jardinières en plastique elles-mêmes sont déjà moches!! Ce n'est donc pas la peine d'en rajouter une couche en collant sous son nez des annuelles ultra-florifères (aux couleurs souvent criardes) même si on les trouve à pas cher!!
Encore que! C'est plutôt cher pour ce que c'est & je ne vous parle même pas des godets achetés par correspondance par les 'mémés': non seulement les végétaux sont moches mais ils ne sont pas donnés!!

Soyons raisonnables: les jardineries nous proposent aujourd'hui une large palette de végétaux qui se feront un plaisir de s'installer derrière vos rideaux - et il n'y a pas que les fleurs - il existe une telle variété de plantes à faible développement que l'on peut installer dans une jardinière que les ignorer relève de la cécité visuelle ou du plus pur esprit de contradiction!
D'essayer de dresser une liste de végétaux autres que ceux précédemment cités relèverait de la plus grande témérité aussi le mieux est certainement de se rendre dans sa jardinerie préférée & de se faire orienter...
Mettez des Hebe, des Oxalis, des petits lierres (Hedera helix "Erecta" ou "Spetchley"), Cornus canadensis, des Sédums, des Sempervivums, des micro-fougères, de petites graminées type Carex, de l'Ophiopogon & des vivaces à faible développement type Origeron & j'en passe.
Bref, on peut mettre tellement d'autres choses dans une jardinière que trois pompons de couleur qu'il faut s'y mettre dès maintenant & essayer!

Si vous voulez assurer la pérennité de votre jardinière il vous faudra 'gérer' côté substrat.
De bas en haut: billes d'argiles sur 2-3cm environ pour assurer un drainage raisonnable. Disposez un feutre de plantation pour éviter au substrat de s'amalgamer à vos billes (auquel cas vous perdrez la faculté drainante de votre installation!) Ajoutez enfin un substrat constitué de 2/3 de terreau plantation (ou horticole) & d'un tiers de terre végétale (= de jardin) Arrosez généreusement à la plantation & les trois semaines suivantes. Arrosez ensuite seulement quand la terre est sèche en surface.

Avec ces quelques petits conseils combinés à vos envies vous verrez que vos sempiternelles jardinières fleuries deviendront de véritables 'pièces uniques' & que la vie sera plus douce quand, la matin, vous ouvrirez vos volets sur vos nouvelles compositions...

Photo ci-dessous: une modeste jardinière en zinc
constituée uniquement d'Aloés aristata que je viens  de réaliser. On la reverra, en juin prochain, quand les jeunes pieds se seront développés & qu'ils porteront leur délicieuse floraison...

Jardinière Aloés aristata Silvère Doumayrou

Repost 0
Published by Silvère Doumayrou - dans Sujets généralistes
commenter cet article
13 octobre 2009 2 13 /10 /octobre /2009 00:01
A Joinville-le-pont nous avons installé un jardin 'exotique' dont on vous propose un aperçu à travers les quelques photos volées ci-dessous... Palmiers, Bananiers, Yuccas, Cordylines & autres 'exotiques', toutes sont acclimatées à la région parisienne & parfaitement résistantes au gel. Petit jardin 'sub-tropical humide' pour habiller jolie maison timide...








Vous revez d'un jardin 'exotique'? Ecrivez-nous à l'adresse suivante:
contactpepiniere@yahoo.fr
Repost 0
Published by Silvère Doumayrou - dans Paysagisme
commenter cet article
6 octobre 2009 2 06 /10 /octobre /2009 00:01
C'est une première sur "La Pépinière 2" et il était temps (vu la quantité de végétaux que nous avons déjà abordés sur les deux sites!) que je vous parle d'une graminée... En fait, pas exactement, car nous avons déjà traité le cas de Setaria palmifolia, une graminée très 'exotique', mais peu résistante au froid. Celle-ci est bien moins fragile & devrait déjà avoir une place de choix dans nos jardins!...

Des graminées il y en a plein, on en parle souvent dans les magazines spécialisés, on les voit de plus en plus dans les aménagements paysagers et, même plus près de nous, au détour d'un jardin ou de certains ronds-points, mais Luzula nivéa n'est pas une graminée comme les autres!

En effet, contrairement à celles que l'on installe généralement (je pense aux Miscanthus ou aux Pennisetum, par exemple) celle-ci est de taille modeste: une cinquantaine de centimètres environ, floraison incluse. Elle n'est pas vraiment persistante comme le sont Fetuca glauca ou Carex comans mais ses feuilles, son port & ses inflorescences sont uniques!

En début de printemps, c'est une petite touffe de feuilles denses & duveteuses que vous installerez. Celles-ci sont courtes mais fines & souples. Duveteuses oui: le bord des feuilles est couvert d'un duvet presque blanc mais très discret. Cet attribut lui confère un 'toucher' soyeux, doux aussi pour les yeux...
Pas chiante la Luzule: elle se satisfait de n'importe quel sol de jardin, pourvu qu'il reste 'frais' (= légèrement humide) tout au long de l'année. Côté exposition, même si elle apprécie généralement le soleil, sachez que vous la réussirez également à mi-ombre.
Pour les 'maniaques' du jardin, il vous faudra simplement enlever les feuilles mortes ou jaunissantes quand elles se présenteront, ainsi que les inflorescences, une fois leur DLC  dépassée (= date limite de contemplation)...

Les inflorescences? Parlons-en! C'est certainement l'un des grands attributs de cette modeste graminée: porter de très denses infrutescences, presque blanches, en milieu de printemps, lesquelles semblent illuminer comme aucune autre plante nos parterres parfois trop vert! (voir photo)

Je dois reconnaître que je ne la trouve encore que chez les revendeurs spécialisés, mais quelque chose me dit qu'on la vendra bientôt dans les jardineries & dans les mêmes quantités que l'herbe à chat... Et ce sera tant mieux pour nos jardins!!

C'est Gilles Clément qui a certainement mieux compris que quiconque l'intérêt de cette graminée en l'incorporant, sur plusieurs dizaines de mètres carrés, dans sa réalisation des Jardins du Musée du Quai Branly à Paris où a été prise la (piètre) photo ci-dessous...


Repost 0
Published by Silvère Doumayrou - dans Végétaux
commenter cet article

Présentation

  • : La Pépinière 2
  • La Pépinière 2
  • : Après le Blog 'La Pépinière', Silvère Doumayrou vous propose un deuxième site pour parler de végétal, du jardinage & de paysagisme. Photos 'avant-après', conseils, réalisations, découvertes: tout pour réussir son aménagement 'paysager'...
  • Contact

Rechercher Une Plante/un Sujet

Catégories D'articles