Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 juin 2010 2 15 /06 /juin /2010 00:01

On a envie & même besoin de chlorophylle sur les toits de Paris, aussi!

A une époque où tout est 'écologie' pour le plaisir ou pour des raisons de 'survie', tout est prétexte à 'végétalisation' et c'est tant mieux!! C'est pourquoi nous avons installé ce mini carré de gazon (depuis un an déjà), au dernier étage d'un immeuble parisien.

Imaginez juste le plaisir que pourrait procurer à vos petits petons ce mini espace de 'verdure'...

Bonne semaine à tous!

 

Carré de gazon & bassin sur terrasse Silvère Doumayrou

Si vous aussi vous rêvez de pouvoir effleurer la rosée du bout de vos pieds, écrivez-nous à contactpepiniere@yahoo.fr

Repost 0
Published by Silvère Doumayrou - dans Paysagisme
commenter cet article
8 juin 2010 2 08 /06 /juin /2010 00:01

 

Après avoir quitté une grande maison, nos clients souhaitaient une pièce en plus...

Nous avons transformé la terrasse en un véritable lieu de vie: deux bacs en Ipé pour les gros sujets, une dizaine de pots en fibre pour les arbustes & plantes fleuries & un tapis en polypropylène galonné ont fait de l'endroit 'inexploité' une pièce 'habitée'...

 

Terrasse dalles gravillonnées avant-copie-1Terrasse tapis & mobilier d'extérieur Bambous palmier

 

Terrasse nue avant interventionTerrasse canapé d'extérieur palmier dans pot en Ipé

 

Garde corps anti-pigeons & mobilier avant intervention6-copie-2

 

Terrasse avant & ancien mobilierBacs Fiberstone & Ipé & mobilier Fermob chaises & guérido

 

Anthémis dans bac en résine Fiberstone sur terrasse ParisJardinière persistante d'été ou d'hiver Silvère Doumayr

 

Lavande, Agapanthes & Anthémis dans bac en résine Silvèr 

 

Vous rêvez d'agrandir votre appartement en le 'végétalisant'? Ecrivez-nous à l'adresse suivante: contactpepiniere@yahoo.fr

Repost 0
Published by Silvère Doumayrou - dans Paysagisme
commenter cet article
4 mai 2010 2 04 /05 /mai /2010 00:01

On l'a maintenant bien compris, nous sommes enfin entrés dans la période de l'année où il fait bon passer du temps sur sa terrasse plutôt qu'enfermés! Oui mais voilà: la terrasse à plus de 10 ans & les dalles gravillonnées, devenues grises au fil du temps, nous sortent par les trous de nez!!


OK, alors que fait-on? On baisse les bras & on se concentre sur le soleil qui nous donnera de belles couleurs même si la vieille chaise longue, depuis bien longtemps abandonnée, est à deux doigts de céder sous notre poids ou l'on se retrousse les manches & on attaque un rafraîchissement dès dimanche?!!

 

Réponse 'B' Jean-Pierre: on y va, on s'y met!!

Rien de plus simple, si ce n'est qu'il faut avoir un peu de temps...

 

Commençons par les dalles gravillonnées si vous le voulez bien. A mon grand désespoir, elles peuplent une grande partie des terrasses construites entre les années 70 & 90. Elles se sont un peu améliorées aujourd'hui, leur revêtement est plus fin, leur couleur plus douce, mais que faire de toutes les autres?... Les passer au Karcher! Un passage ne suffira pas, il en faudra plutôt 4! (à 45° & dans chaque sens de la dalle) Cet exercice prend facilement 3 jours pour une terrasse de 100m², mais cela vaut le coup: vous retrouverez un sol clair & 'comme neuf' après ce passage...

 

Ensuite les pots. Même si les changer représente un budget certain, il est possible de les 'Karchériser' également  (et même de les peindre dans certains cas) afin qu'il reprennent un semblant d'allure (le paysagisme est comme la déco ou la mode: les tendances évoluent, les accessoires aussi!)

Il conviendra, bien évidemment, d'avoir entièrement changé le substrat (après avoir jeté les végétaux mourants qui s'y trouvaient) avant de le remplacer par un mélange adéquat, constitué d'un tiers de terre végétale & de deux tiers de terreau horticole, mélange amélioré par du compost organique & de la corne torréfiée à la plantation...

(Il va de soi que réorganiser les pots & les végétaux sera essentiel pour donner à la terrasse un coup de jeune!)

 

Le mobilier, lui aussi, demandera toute votre attention: après qu'il ait grisé & se soit parfois couvert de mousse, il sera bon de le passer au Karcher puis de le poncer (de le 'dégriser' parfois, avec un produit adapté) avant de le 'saturer' afin de lui redonner une couleur proche de celle de l'achat (même 5 ou 10 ans après!!)

 

Après quoi, tout ne sera qu'une question d'eau: les végétaux fraîchement installés demandent un arrosage quotidien (en plus d'un arrosage automatique) afin de garantir leur bonne installation.

Ensuite, veillez simplement à entretenir régulièrement votre terrasse (taille, surfaçage, saturateur pour le bois & coup de propre sur les dalles après avoir ramassé régulièrement les feuilles qui s'y trouveront)

 

En somme & pour synthétiser, tout ceci demande certes un peu de temps (& parfois d'argent), mais un suivi régulier s'avèrera toujours plus économique & confortable qu'une opération d'envergure tous les 5 ou 10 ans!!

 

Photos ci-dessous: un petit 'avant-après' qui donne un léger aperçu des travaux effectués ci-dessus...

 

Terrasse dalles gravillonnées avant

 

Terrasse dalles gravillonnées après

 

Si vous manquez de temps, n'hésitez-pas à nous contacter!... (contactpepiniere@yahoo.fr)

Repost 0
Published by Silvère Doumayrou - dans Paysagisme
commenter cet article
6 avril 2010 2 06 /04 /avril /2010 00:01

Un bassin "urbain"...

Quoi de plus agréable & reposant qu'un petit bassin sur votre terrasse? Oui, c'est possible! Avec quelques litres d'eau & quelques plantes, voici recréé tout un écosystème aquatique…

 

Une vieille lessiveuse chinée en brocante, un demi-tonneau, une belle terre cuite vernissée et pourquoi une baignoire en zinc ou même en faïence feront l'affaire. Procurez-vous des plantes aquatiques qui ne requièrent pas une trop grande profondeur d'eau comme un Nénuphar (Nymphea alba), de la Prêle (Equisetum japonicum ou fluviatile), du Papyrus (Cyperus papyrus ou alternifolius) ou encore Caltha polypethala, Thalia dealbata et pourquoi pas même un Lotus (Nelumbo nucifera)! Ajoutez-y une ou deux plantes oxygénantes comme Myriophyllum aquaticum ou Hippuris vulgaris. Terminez l'installation avec des Lentilles d'eau (Lemna minor), avec une micro-fougère aquatique (Azolla caroliniana) ou autre Laitue d'eau (Pistia stratiotes) cela évitera au bassin de trop chauffer & empêchera ainsi la prolifération d'algues qui donnent une couleur verdâtre à votre eau & qui deviennent parfois envahissantes.

 

Prévoyez enfin une petite pompe qui brassera l'eau du bassin (évitant ainsi qu'elle ne stagne) et vous procurera un bruit doux & relaxant de cours d'eau... Même dans un volume d'eau limité, vous pouvez y mettre Koï ou poissons rouges (pas plus de 2), le développement de ces poissons sera proportionnel à la taille de votre bassin... Avoir un mini bassin demande peu d'entretien, si ce n'est un nettoyage printanier (avec rinçage du container & changement de l'eau) et un à l'automne pour préparer les plantes à leur hivernage (pour cette opération, préférez une eau de pluie plutôt que du robinet) Tous les 2 à 3 ans, selon les plantes, il faudra penser à les rempoter voire, à les diviser. Ces opérations aident vos plantes à se développer davantage. Vous trouverez dans le commerce des "paniers" de culture & un substrat adapté, à base d'argile & de terreau richement humifère. N'attendez plus, équipez-vous d'un de ces bassins qui changent l'aspect de votre terrasse...

 

Photo ci-dessous: fleur de Nymphéa alba dans un mini bassin installé sur les toits de Paris. Les Nénuphars fleurissent chaque année & tout l'été tandis que les Koï chassent le ver de vase... (article 'La Pépinière' août 2007)

 

Nymphéa alba bassine zinc Silvère Doumayrou

Vous avez toujours secètement rêvé d'installer un tel écosystème sur votre balcon?!!

Ecrivez-nous à: contactpepiniere@yahoo.fr

Repost 0
Published by Silvère Doumayrou - dans Sujets généralistes
commenter cet article
30 mars 2010 2 30 /03 /mars /2010 00:01
Des clients sympa, une belle architecture, du mobilier de qualité, oui mais... Cela ne suffisait pas pour faire de cet espace une véritable terrasse!
Quelques végétaux triés sur le volet, des pots de très bonne qualité, des substrats bien bossés & quelques idées ont un peu changé l'endroit...
Ci-dessous: quelques photos prises le jour de l'installation des végétaux sur cette petite terrasse parisienne, en plein Paris, à deux pas des Champs Elysées...

Petite terrasse parisienne à l'abandonTerrasse caillebotis saturés bacs Polystone treillage déc

Terrasse caillebotis gris arrosage auto hors d'usageTerrasse plantes méditérranéennes osier en rouleau

Terrasse à aménagerCéanothe, Olivier, Jasmin étoilé mobilier Fermob cailleb

Vue depuis la cuisine avantVue de la cuisine après Cyprès d'Italie treillages déco

chaise Fermob & Muehlenbeckia bacs en fibreRomarin rampant Lavande papillon pots en résine pailage é

Sempervivums dans coupe en fibre Polystone caillebotis satu
Besoin d'un petit coup de 'frais' sur votre terrasse? Vous savez maintenant à qui vous adresser!! Ecrivez-nous à l'adresse suivante: contactpepiniere@yahoo.fr
Repost 0
Published by Silvère Doumayrou - dans Paysagisme
commenter cet article
23 mars 2010 2 23 /03 /mars /2010 00:01

 

Eh non, on n'a pas tous la chance d'avoir un jardin, mais cela ne doit pas nous empêcher pour autant d'avoir des plantes. Terrasse, balcon ou même un petit rebord de fenêtre vous permettront de voir évoluer vos plantes en pot. Il y a cependant peut-être quelques petites règles à respecter pour les voir s'épanouir au mieux!...

D'abord, le végétal: il doit absolument être adapté à l'exposition dont vous bénéficiez. Placez  la Lavande (Lavandula angustifolia) en plein sud alors que le Camélia se plaira au Nord ou à l'Est, par exemple. Ensuite, le container: sachez qu'il est indispensable, quand vous achetez un plant en jardinerie, de le rempoter (dans les meilleurs délais) et ce, dans un pot d'une taille 2 à 3 fois supérieure. Évidemment, plus le pot sera grand, plus la plante aura de chance de se développer. Privilégiez un végétal par pot, afin d'éviter de les mettre en compétition au sein d'un même espace (au niveau racinaire), dans le cas contraire assurez-vous que les plantes choisies requièrent les mêmes conditions de culture (exposition, substrat, arrosage...)

Ce qui est également très important pour garder longtemps vos plantes en pot & en bonne santé consiste à choisir le bon substrat. Je préconise, dans la plupart des cas et surtout pour les plantes qui lignifient (= faire du bois - comme les arbustes ou les grimpantes), d'utiliser un mélange constitué pour tiers de terre végétale (= terre de jardin) et pour deux autres d'un bon terreau horticole ou de plantation (riche & léger) Cela vous donnera un substrat plus dense, qui retiendra l'eau et permettra aux racines de s'installer de façon pérenne. Il sera plus que conseillé d'y adjoindre un engrais organique à diffusion progressive type corne broyée (ou torréfiée) ou autre "Biomarine" pour optimiser la croissance de vos végétaux.

L'arrosage est ensuite très important: une règle, valable pour la plupart des plantes, consiste à arroser très généreusement quand le terreau est tout juste sec. Laissez toujours légèrement sécher votre substrat afin que les racines "respirent" puis, arrosez de nouveau. On ne peut jamais définir de fréquence, c'est la plante autant que les conditions climatiques qui décident: aussi n'arrose-t-on seulement quand il est nécessaire. Pour être sûr que l'arrosage a été efficace, arrosez jusqu'à ce que l'eau stagne en surface: c'est le signe que la motte est entièrement hydratée. On prévoira, pour la plupart des végétaux en bacs, d'installer une zone "drainante" en fond de pot, constituée de quelques centimètres de billes d'argile & couverte d'un 'feutre de plantation'...

Enfin, la taille: faire pousser une plante en pot n'est pas quelque chose de naturel, la plante n'a, entres autres, pas le même espace pour ses racines qu'elle ne l'aurait en pleine terre. La croissance des parties aériennes étant inférieure à celle des racines, veillez à tailler régulièrement vos végétaux, ils n'en seront que plus beaux, plus ramifiés & florifères. Cette opération aura également pour effet de ralentir la saturation du système racinaire au sein de cet espace clôt qu'est le pot...

Photo ci-dessous: Lavandula angustifolia en pot sur une terrasse à Paris... (article 'La Pépinière' août 2007)

Plantes en pot Lavande terre cuite claustra Silvère Doumay
Repost 0
Published by Silvère Doumayrou - dans Sujets généralistes
commenter cet article
16 mars 2010 2 16 /03 /mars /2010 00:01
Et puisque que nous fêterons officiellement le printemps dans quelques jours, tournons définitivement la page du mauvais temps mais n'oublions pas qu'il a fait froid cet hiver, assurément...

Le froid est une donnée aussi variable que relative. Quand il fait froid pour nous, c'est en général de courte durée car nous disposons de nombreux moyens pour nous réchauffer. Pour les végétaux, c'est différent. Certes, ils semblent y être habitués. En fait, ils n'ont pas vraiment le choix. Sous des contrées plus protégées par exemple, les plantes n'ont pas besoin de perdre leurs feuilles ni de se 'reposer': il y fait beau & chaud, les saisons sont essentiellement marquées, au pire, par des périodes plus ou moins sèches. La lutte consiste à adapter son développement en fonction des précipitations plus que des températures.

Chez nous, c'est différent. Les végétaux se sont organisés pour pouvoir supporter les frimâts de l'hiver (et, en bon 'bipède relevé' que je suis, je trouve l'opération assez téméraire!) Leur développement est rythmé par les saisons: doux, puis chaud, puis frais et froid... La Nature ne supportant pas le vide, on trouve des végétaux sur tous les continents, des plus chauds aux plus glaciaux.

Mais quand même, il a fait froid cet hiver (encore!) Nous nous étions tout doucement fait à l'idée du 'réchauffement climatique' annoncé mais, force est de constater durant les deux hivers derniers, qu'à défaut de douceur on se les est caillées!! Que penser alors des végétaux et, pire encore, des 'exotiques'? Elles ont eu froid, certainement.
Consolons-nous en nous rappelant que le froid élimine quantité de parasites, que le gel affine le travail du labour & que les plantes qui se reposent donneront plus encore, aussi bien en fleurs, en feuilles qu'en fruits, dès la belle saison revenue...

Alors que penser? Pour des gels en hiver, tapez 1, pour des températures plus douces, tapez 2... Le froid est définitivement une donnée variable que nous ne devons jamais oublier & avec laquelle nous devons composer pour 'acclimater' nos végétaux préférés.
Au coeur du mois de mai, quand les végétaux explosent, que les fleurs abondent & que certains fruits se développent en nombre, on oublierait presque qu'il fait froid parfois... un bon tiers de l'année tout de même!!
Voilà, cet article avait juste pour but de vous rappeler que nous sortons de la pire des saisons mais que cette donnée ne doit pas être oubliée alors que les premières plantations sont envisagées....

Photo ci-dessous: une petite feuille de Platanus x hispanica prise dans la glace de l'un des bassins du Parc de Bercy, à Paris... Yann Arthus Bertrand n'a qu'à bien se tenir!!

Feuille de Platane sur lac gelé Paris photo Silvère Douma
Repost 0
Published by Silvère Doumayrou - dans Sujets généralistes
commenter cet article
9 mars 2010 2 09 /03 /mars /2010 00:01
Quel plaisir de se planter là, en pleine ville, devant une improbable prairie, vert immaculée...
Oui, je ne parle manifestement pas que des arbustes qui m'ont séduits sur 'La Pépinière 2', mais aussi de bien d'autres végétaux, peut-être un peu plus discrets, telles les graminées.
Je suis dans l'incapacité totale de vous pondre des kilomètres de mots bien sentis ou autres phrases bien tournées pour vous parler de Stipa tenuifolia, mais il me semblait qu'il fallait tout de même aborder son cas...

Stipa tenuifolia est une graminée incontournable à tout bon jardin correctement achalandé & qui se respecte! Oui, mais c'est quoi une 'graminée'?
Pour faire simple, une graminée est une herbe qu'on a l'habitude de fouler, de piétiner & parfois d'apprécier, que l'on se balade, qu'on joue au foot ou sur laquelle on se prélasse...
Vous savez, ces fines pousses vertes qui, une fois coupées, deviennent du 'gazon'?
Stipa tenuifolia en est une,
peut-être un poil moins commune qu'une Fétuque classique ou autre 'Ray grass' qui ne sont, en général, que des graminées qui composent la plupart de nos pelouses.

En effet, son utilisation est très éloignée de celles de nos gazons: elle a un sacré pouvoir décoratif que n'ont pas ses cousines. Elle n'est pas la seule. Des graminées, disons, d'ornement, il y en a un paquet. Je pense bien sûr aux plus connues d'entre elles comme les PennisetumMiscantus et j'en passe, mais notre Stipa, comme
Carex comans ou autre Fetuca glauca a ce pouvoir d'arborer un feuillage persistant en hiver. Il faut reconnaître que c'est très beau les grandes herbes au coeur de l'été mais, n'oubliez jamais (entre autre quand vous les achetez & quand vous les installez) qu'elle ne font 'bonne figure' qu'une petite partie de l'année (a peine six mois environ) Le reste du temps vous ne contemplerez qu'un vulgaire amas de feuilles jaunies type paille, au mieux foin, lesquelles risquent alors de vous provoquer un gros chagrin...

On l'appelle communément 'Cheveux d'Ange' et on comprend assez vite pourquoi: la quantité & la finesse (impressionnantes) de ses feuilles, plus proches de la soie que de n'importe quel autre matériau, font de cette graminée un véritable joyau... Certes, j'en rajoute une tonne, mais c'est juste pour la rime!! Quand même, il suffit de jeter un oeil sur la photo pour comprendre que mes remarques ne sont pas complètement délirantes: Stipa tenuifolia est une remarquable graminée.

Elle est de petite taille, certes, mais en dehors de sa 'persistance', Stipa tenuifolia a plein de qualités. Si vous la plantez, en gros, dans un substrat constitué pour moitié de terre végétale & de terreau horticole, exposée plein Sud évidemment, vous obtiendrez les meilleurs résultats: elle se délectera de ces conditions, où que vous vous trouviez en France...
Pour vous assurer une bonne couverture à la plantation, je vous conseille d'en installer au  minimum entre 7 & 9 au mètre carré.
Comme dit précédemment je n'en ferai pas une 'tartine', mais si vous rêvez d'une petite graminée qui s'adaptera aussi bien au climat du Sud comme de la Savoie, achetez Stipa tenuifolia!! Seule ou en nombre, en bac ou en pleine terre, elle ne pourra que vous satisfaire!

Photo ci-dessous: Stipa tenuifolia dans les Jardins du Musée du Quai Branly, à Paris...

Stipa tenuifolia Silvere Doumayrou
Repost 0
Published by Silvère Doumayrou - dans Végétaux
commenter cet article
2 mars 2010 2 02 /03 /mars /2010 00:01
Nouvelle année, nouvelles difficultés, nouveau 'Que suis-je?'. La Nature nous balade avec ces 'echelles': l'immense côtoie le minuscule, le végétal imite le minéral & l'évident nous laisse souvent perplexe. Alors que penser de ce nouveau 'Que suis-je?' à part qu'il est certainement plus facile que les 2 derniers?!...
Le 'Que suis-je?' est 
un jeu que vous connaissez bien maintenant, lequel consiste à découvrir le sujet de la photo qui vous est proposée.
Pour vous aider je vous invite à consulter la liste de propositions ci-dessous avant de publier votre commentaire. Alors, que suis-je?! A vous de trouver...

- La formation de cristaux de glace sur le hublot d'un avion à très haute altitude?
-
L'expansion d'un corail (au microscope & en tranche)?
- Le développement très structuré d'une moisissure arctique microscopique?
-
Le détail du cristallin d'un Dauphin Polynésien?
- La création d'un flocon de neige en laboratoire?
- La cristallisation du sel sous l'effet du soleil dans les Salins du Midi?
- Vu d'avion, l'avancée de la banquise en Alaska à la fin du mois d'octobre?
- Le système respiratoire d'une méduse de l'Océan Pacifique?
- L'amalgame de particules de poussière dans la stratosphère?
- Du mercure projeté à très basse température dans un tube de platine?
- De droite à gauche: la scission puis fusion de particules de silice vers 1500°c?
- Une oeuvre abstraite & organique du peintre Yannick Le Quilleuc intitulée: Billes & bleu?
- Un végétal
étranger à toute photosynthèse, type Lichen, qui vient d'être découvert?
- La précipitation du calcaire dans un adoucisseur d'eau?
- Une vue sous-marine capturée au coeur de la grande barrière de Corail?

Si vous avez une idée: postez un commentaire!
La 'vraie' réponse figure parmi les propositions ci-dessus...
Bonne chance!


Cristaux de glace sur hublot Silvère Doumayrou
Vous avez tous gagné!! Lauriane, Bernard, Alain, Delphine, Jeanne & toutes celles & ceux qui ont répondu (ou pensé) le hublot!! Je vous avais dit qu'il était facile celui-ci!...
Merci beaucoup à Hélène qui a prit cette très jolie photo à quelques 10 000 mètres d'altitude & qui m'a permis de publier ce 'Que suis-je?'!...
Repost 0
Published by Silvère Doumayrou - dans Curiosités
commenter cet article
23 février 2010 2 23 /02 /février /2010 00:01
Il faut dire la vérité: les Viburnum sont loin d'être mes végétaux préférés. J'irai même plus loin, les plus connus d'entre eux sont inscrits à la 'black liste' de mes plantes les plus détestées! Oui, mais alors ça tombe plutôt mal comme introduction à un article consacré à l'un des végétaux qui m'ont séduits, je vous l'accorde! Certes. Je vais donc tenter de me rattraper et, pour ce faire, j'ai quelques arguments à vous apporter...

D'abord, il ne s'agit pas d'un Viburnum commun, comme tinus ou opulus. Non, Viburnum bodnatense est pire encore: lors de la 'belle saison' on croirait qu'il est juste 'mort de soif'! En effet, son feuillage & son port, d'une façon générale, nous laissent à penser que notre arbuste est plutôt mal en point. Il arbore un profil grêle, presque 'souffroteux', tant ses feuilles semblent hésiter entre survivre & mourir! Il va de soi que ces considérations n'engagent que moi, mais je le pense & ne suis certainement pas le seul dans ce cas.

Évidemment, courant mai, quand son superbe cousin Viburnum plicatum est en pleine floraison, notre bodnatense est loin de lui arriver à la moitié de la cheville, mais...

Oui, mais: Viburnum bodnatense est certainement l'un des végétaux les plus raffinés qu'il soit quand enfin l'on se penche, en plein mois de janvier, sur sa floraison. D'abord celle-ci a l'extrême témérité de se développer au coeur de l'hiver (de décembre à février selon les régions) comme le font les Corylopsis, les Camelia, les Sarcococca, les Daphnées & autres Mimosa, tous, à cette période de l'année, arrivent au paroxysme de leur floraison. Mais Bodnatense les dépasse & de loin: l'arbuste se couvre idéalement d'une multitude de petites fleurs en grappes, leur couleur allant du rose soutenu au blanc immaculé...

Plus fort encore est quand enfin l'on approche son nez:
la délicieuse fragrance que développe notre Viburnum est juste enivrante! A quand le Net avec les odeurs? Parce qu'une simple photo ne remplacera jamais les émotions ressenties, je vous invite vraiment à le découvrir in situ & 'pour de vrai'... Votre nez sera seul juge! Les Hammamelis ou autres Edgeworthia chrysantha peuvent tout donner: notre attention est irrémédiablement détournée par Viburnum bodnatense.

Côté culture, rien de plus simple: prévoyez seulement de le planter dans une terre plutôt argileuse & correctement amendée. C'est tout. Pour le reste, des tailles régulières de 'mise en forme' ne pourront que multiplier ses ramifications & donc d'accroître sa floraison. Après plantation veillez seulement à l'arroser régulièrement, au moins la première année, afin de favoriser son enracinement.

Même si on ne le trouve encore qu'assez rarement en jardinerie comparé à ses cousins bien plus 'végétaugéniques', on le trouve! Essayez-le, plantez-le, idéalement dans une 'haie vive' ou 'paysagère', sa floraison & les fragrances qu'elle génère ne pourront que vous satisfaire...

Photo ci-dessous: Viburnum bodnatense au Jardin des Plantes à Paris dans son plus bel habit...

Viburnum bodnatense Silvere Doumayrou

Repost 0
Published by Silvère Doumayrou - dans Végétaux
commenter cet article

Présentation

  • : La Pépinière 2
  • La Pépinière 2
  • : Après le Blog 'La Pépinière', Silvère Doumayrou vous propose un deuxième site pour parler de végétal, du jardinage & de paysagisme. Photos 'avant-après', conseils, réalisations, découvertes: tout pour réussir son aménagement 'paysager'...
  • Contact

Rechercher Une Plante/un Sujet

Catégories D'articles